Randonnée avec un âne, à Iraty, Pyrénées

Randonnée avec un âne, dans le Pays basque est présent la plus grande hêtraie d’Europe : Iraty. Située en France et en Espagne, dans les provinces de la Soule, de la Basse-Navarre et de la Navarre, elle constitue une zone naturelle remarquable riche en découvertes. Ce séjour familiale réalisé du 19 au 21 octobre 2018, accompagné d’une ânesse, fût l’occasion de randonner dans cette zone très singulière. Avant de vous détailler cette aventure, voici une petite vidéo :

Pour vous abonner à ma chaîne :

Vidéo randonnée et trek

 

Déroulement du séjour

Randonnée du jour 1 : dans la forêt d’Iraty

Après avoir préparé ce projet durant plusieurs mois avec le groupe, le grand jour est arrivé ! Toute la famille (15 personnes dont 4 enfants) est réunie dans l’un des chalets d’Iraty situé à proximité du col Bagargi. Cette première journée est l’occasion de se connecter à cette magnifique région et de faire connaissance avec “Sarah”, l’ânesse qui va nous accompagner durant ces 3 jours.

Randonnée avec Âne au Pays basque

 

Tout est prêt : les sacs à dos, le pique-nique, etc. En route pour l’aventure ! Nous commençons cette balade par une piste qui serpente proche de la lisière de la forêt. Sur le chemin nous rencontrons notamment une espèce de crocus, une très belle fleur de couleur mauve, qui peut être confondue avec certaines espèces de colchiques. Pour les différencier, il suffit de savoir compter jusqu’à 6, rien de plus simple pour les enfants présents ! En effet, leur nombre d’étamines diffère : 3 pour le crocus, 6 pour la colchique. Il est donc facile de différencier ces deux espèces aujourd’hui. Après ce cours de mathématiques, les enfants se relaient sur le dos de Sarah, notre cheminement se déroule tranquillement. Puis, c’est l’heure du pique-nique : légumes, fruits, pain, pâté de sanglier, vin, jus de fruits, etc. Un vrai festin ! Les porteurs ont fait un exploit ! Les sacs à dos seront moins lourds après cette pose ravitaillement. La fin de journée se termine après quelques observations de champions, notamment des amanites tue-mouches magnifiques. Ensuite, nous entendons des cries de plusieurs dizaines de grues cendrées au dessous de nous. Elles volent vers le sud de l’Espagne ou l’Afrique du nord pour rejoindre leur lieu d’hivernage. C’est émouvant de voir ces oiseaux majestueux effectuer ce voyage de plus 2500 km !  Après ces nombreuses observations, retour au chalet pour un repos bien mérité.

 

Randonnée avec Âne au Pays basque
Début de la randonnée, Iraty, Pays basque

 

Crocus, Pyrénées
Crocus

 

Randonnée du jour 2 : vers le pic des escaliers

Le pic des escaliers est un sommet très accessible depuis les chalets d’Iraty, la vue y est magnifique. J’ai donc proposé au groupe de marcher dans ce massif afin d’observer les montagnes basques au dessus de la forêt d’Iraty. Par le passé, les forêts furent longtemps considérées comme une somme d’arbres isolés, sans lien, sans connexion. Nous savons aujourd’hui que ce vaste ensemble constitue un système très complexe, interconnecté en réseau par le mycélium des champignons, les racines des arbres, différents messages chimiques, etc. Il est très impressionnant d’observer cette immense forêt d’Iraty et de ce dire qu’elle constitue un système connecté et organisé ! Mon souhait du jour est de présenter cela au groupe.

Comme hier, Sarah est motivée pour transporter les enfants, donc en route ! Un léger brouillard est présent ce matin, mais très peu de temps après le pique-nique, il laissa sa place au soleil pour illuminer des paysages dignes des plus belles cartes postales. La forêt se laissa observer et garder une grande part des ses mystères. Le soir, le retour au chalet se réalisa avec les esprits remplis de clichés lumineux et colorés.

 

Randonnée avec Âne au Pays basque
Vers le pic des escaliers, Pays basque

Randonnée du jour 3 : vers le pic d’Orhy

Avant de quitter cette partie du Pays basque, il est important de s’approcher du pic d’Orhy, le point culminant de la Soule, premier sommet des Pyrénées à dépasser 2000 mètres d’altitude (2017 mètres). Nous allons donc cheminer sur la crête d’Organbidexka pour observer ce sommet mythique. Les conditions sont exceptionnelles ce matin : pas de vent, soleil, ciel bleu, etc. Un très grand spectacle ! Nous profitons de ces belles conditions pour terminer ce séjour après un bon repas.

 

Pic d’Orhy

Ces trois jours passés avec cette merveilleuse famille dans la forêt d’Iraty, au pic des escaliers, vers le pic d’Orhy et dans les chalets d’Iraty, a été l’occasion de vivre une belle expérience : déconnexion, observation du milieu naturel, retrouvailles, etc. Je tiens à les remercier pour leur gentillesse et leur bonne humeur.

Les prochains rendez-vous “trek et randonnée” proposés sont disponibles dans la rubrique : Nos Départs

A très bientôt pour de nouvelles aventures.

Sylvain

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.