fbpx

Plénitude Découverte vous propose un séjour randonnée naturaliste dans les Alpes, les Pyrénées, cordillère Cantabrique. Ces séjours se réalisent en famille, en petit groupe, en trek, etc. Retrouvez ci-dessous nos vidéos “Instant Nature” : des vidéos naturalistes  pour découvrir le milieu naturel. Au programme : la faune, la flore, la géologie, etc.

 

Spécialiste découverte du milieu naturel montagnard.
Séjour guidé, accompagné.
En petit groupe.
Séjour “Privé” à partir de 2 personnes.

VIDÉO A LA UNE

L’ascalaphe soufré, cet insecte étonnant.

Résumé : une dizaine d’espèces d’Ascalaphe sont présentes dans la nature, en France. En France, l’ascalaphe soufré vit majoritairement au sud d’une ligne allant de la côte Basque jusqu’au nord des Alpes. Il s’observe d’avril à août, souvent dans des milieux lumineux, herbeux des versants ensoleillés ou le long des chemins caillouteux secs. La première fois que l’on observe un Ascalaphe soufré, on se demande si l’on voit un papillon ou une libellule. Leur grande agilité dans les airs et leurs mandibules acérées, en font de redoutables prédateurs de petites mouches, papillons, etc. Ils se nourrissent principalement d’insectes volants capturés dans les airs.  Autrement, ils se chauffent durant de longues minutes au soleil agrippés sur les plantes, ailes étalées. etc. La suite dans la vidéo.

VIDÉOS PRÉCÉDENTES 

Les escargots, tous les milieux réunis !

Résumé : Aujourd’hui, dans cette vidéo naturaliste, nous allons parler des escargots, plus particulièrement du Bulime Zébré. Les escargots sont des mollusques terrestres appartenant à la classe des gastéropodes (nom formé à partir des racines grec gastêr, « estomac » et pous, « pied »). Comme tous les mollusques, les escargots sont des animaux. Cela parait évidant, mais les animaux partagent certaines caractéristiques générales, entre autres : ils sont hétérotrophes : ils obtiennent leur énergie et les molécules organiques en ingérant d’autres organismes. Contrairement aux plantes et aux algues qui synthétisent des molécules organiques à partir de molécules inorganiques (tels des minéraux) et non de choses vivantes, etc. La suite dans le vidéo.

La Sauge des prés, les étamines à pédales !

Résumé : La sauge des près (famille des Lamiacées) est présente dans toute la France, dans les près, les pelouses, les bords de chemins, etc. C’est une plante vivace. Les plantes vivaces vivent plusieurs années. Même si certaines plantes vivaces conservent leurs feuilles durant l’hiver, le plus souvent celles-ci se dessèchent, la plante survit par des organes restés dans le sol (bulbes, rhizomes, etc), protégés du froid. Les feuilles de la base de la sauge des près sont ovales, plus grandes que celles présentes sur la tige qui sont effilées et triangulaires. Les tiges sont pleines et de section carrée. Les fleurs sont groupées en couronnes le long de la tige, ces couronnes forment une grappe allongée. Les fleurs sont grandes, bleu violet, rarement roses ou blanches, dont la corolle est en forme de tube muni de deux lèvres, à lèvre supérieure très allongée est recourbée en faux. Son système d’« étamines à pédale » est un exemple typique d’adaptation à la pollinisation par les insectes. Avant d’expliquer ce système incroyable, il est bon de rappeler quelques éléments. etc. La suite dans le vidéo.

La marcescence, les feuilles s’accrochent !

Résumé : je souhaite vous parler du chêne pubescent, aujourd’hui, fin avril, car l’observation de ses feuilles laisse apparaître des détails peu habituels. En effet, il s’agit d’un arbre à feuilles caducs qui perd ses feuilles chaque année. En France, la majorité des arbres à feuilles caducs perdent leurs feuilles en automne pour entrer dans un état de dormance durant l’hiver, période au cours de laquelle l’eau peut geler et donc créer de gros dégâts au niveau des cellules. Pour simplifier, cette dormance est donc un état de protection. Cette dormance intervient suite à la baisse de l’intensité lumineuse et des températures produisant des modifications d’hormones et d’enzymes qui vont générer une zone d’abscission entre les feuilles et les tiges ou les branches de l’arbre. Pour schématiser, un bouchon va se former à la base des feuilles, les feuilles vont s’assécher et tomber. etc. La suite dans le vidéo.

Vidéos et textes, conçus et réalisés par Plénitude découverte. 

Autres informations naturalistes :