L'Homme et son patrimoine

Les Hommes occupent depuis des temps très anciens les territoires de montagne dans lesquels Plénitude Découverte vous propose de randonner. Avec l’Homme de Tautavel dans les Pyrénées-Orientales, les premières traces de l’Homme dans les Pyrénées remontent à 700 000 ans. Depuis, il a colonisé tout le massif. En ce qui concerne de nombreuse vallée de l’ouest pyrénéen, comme la vallée d’Ossau, les plus vieux indices de sa présence sont datés à -13 500 ans, magdalénien. Les fouilles de nombreuses grottes ont permis de découvrir une grande variété d’outils, d’armes, de gravures sur os…

Plus récemment, lors du passage du néolithique à l’âge des métaux (-3500 environ), des dolmens furent érigés. Ces dolmens étaient de véritables monuments sépulcrales pouvant contenir un ou plusieurs cadavres et susceptible d’être utilisés plusieurs fois. A cette période, va succéder le rite d’incinération (à l’âge de Bronze, vers -2500 ans). Le corps du défunt était brûlé, et seuls quelques restes calcinés sont prélevés symboliquement, et déposés au centre d’un cercle de pierres, un cromlech. On les rencontre à des altitudes supérieures à celles des monuments précédents (1000 à 1500 mètres) dans les pâturages d’estives (cols ou ligne de crêtes). De nombreux cromlechs sont présents dans les vallée Pyrénéennes (dont le Pays basque, le Béarn…).

Concernant le mode de vie de ces Hommes, l’ensemble des vestiges du passé ont montré que le pastoralisme est une activité présente dans ces vallées depuis des millénaires. En plus d’avoir été modelés par la nature, les paysages ont été façonnés par cette activité d’élevage. De nos jours, cette activité y est encore forte. La transhumance saisonnière de ces animaux se perpétue depuis des siècles, les bergers faisant office de chefs d’orchestre. Autrement, les sources d’eaux thermales sont très nombreuses sur le versant nord des Pyrénées. De ce point de vue, avec plus de 360 sources de ce type, c’est l’une des régions les plus riches de France.  Un grand nombre de stations thermales ont permis à certaines vallées de bénéficier d’un renouveau économique au XIXème siècle. De multiples personnalités y sont venues, comme l’Impératrice Eugénie. Cette activité a été un élément moteur des débuts touristiques, elle continue de se développer de nos jours.

En parallèle à ces activités, d’autres domaines se sont développés, comme : l’hydroélectricité, l’exploitation de minerais, les activités sylvicoles et plus récemment le tourisme lié aux loisirs d’hiver (ski…) et d’été. Cette dernière est un domaine d’activité important de nos jours.

Lors des séjours « Plénitude Découverte », nous découvrirons ce patrimoine constitué d’une rare variété.

Vidéos Pastoralisme