La flore

Sous l’ombre d’une hêtraie, dans un pierrier chauffé par le soleil ou à proximité d’une paroi suintante, les espèces végétales présentent dans les montagnes se laisseront admirer sans modération. Rares, colorées, odorantes, carnivores, … voire toxiques, elles seront un émerveillement très singulier. Les séjours Plénitude Découverte vous permettront de rencontrer des espèces végétales souvent endémiques aux Pyrénées et aux monts Cantabriques, comme l’iris des Pyrénées, soldanelle velue, etc. Globalement, la flore Pyrénéenne est d’une formidable richesse. Du fait d’une histoire géologique atypique et d’un climat varié, elle se compose de plus de 2500 plantes dont 200 ne sont présentes que dans ce massif, on parle d’espèces endémiques. Expliquons brièvement les milieux que nous pourrons rencontrer.

Le milieu montagnard est constitué de différents étages. Sans rentrer dans les détails, la figure ci-dessous présente ceux des vallées présentes dans l’ouest du massif pyrénéen (Béarn, Pays basque, etc.) . Voyons quelles espèces vivent dans ces milieux. Le fond des vallées est généralement constitué de prairies pâturées au printemps, puis fauchées durant la période estivale. Dans cet étage collinéen, on y trouve également d’innombrables forêts, la hêtraie-chênaie. Un peu plus haut en altitude, à l’étage montagnard, le chêne pédonculé, va laisser sa place au sapin pour former la hêtraie-sapinière. Suivant la nature du sol, différentes espèces sont présentes dans la hêtraie-sapinière :

  • Buis, hellébore vert… pour la hêtraie calcaire.
  • Saxifrage hiruste, ail des ours… pour la hêtraie humide.
  • Myrtille, fougère… pour la hêtraie acide.

Dans cet étage montagnard, des landes sont aussi présentes. Les landes acides sont caractérisées par la présence de myrtille et de callune. Un peu plus haut en altitude, il est possible de rencontrer quelques rares pins à crochets. Puis à l’étage subalpin, se trouvent majoritairement des pelouses entretenues par les troupeaux et des landes issues d’estives délaissées par les animaux d’élevage : rhododendron ferrugineux, myrtille, airelle des marais… On observe également de nombreuses zones d’éboulis où sont présents : génépi, des androsaces, joubarbes…

Les différents étages de végétation

Concrètement, lors des séjours proposés, nous observerons la flore de ce milieu, par exemple :